Skip to content. | Skip to navigation

You are here: Home Actualités SECURITE

SECURITE

Recrudescence de cyberattaques en Polynésie. Soyez vigilants !

Attention, des recrutements de mules mules financières ou « money muling » ont été récemment observés en Polynésie.

 

Qu’est-ce que le money muling ?


Pour les cybercriminels, Internet est l'outil idéal pour blanchir de l'argent car il est difficile de tracer les flux de blanchiment d'argent.

Le "money muling" consiste à convaincre une personne d'accepter de recevoir des transferts d'argent illégaux sur son propre compte bancaire, en échange d'une contrepartie financière.

Les fraudeurs ou recruteurs font appel aux mules financières pour blanchir et transférer illégalement de l'argent vers d'autres pays. L'objectif de ces criminels peut être le vol, le détournement ou le blanchiment d'argent.

 

Quelles techniques sont utilisées ?


Les malfaiteurs utilisent de nombreuses techniques pour accéder illégalement aux comptes bancaires depuis internet, comme par exemple :

  • L’utilisation de logiciels malveillants ;
  • L’hameçonnage de données bancaires (plus de renseignements sur le phishing) ;
  • La fraude par carte de paiement.

 

Si vous êtes confrontés aux cas suivants :


  • Vous avez découvert un site internet vous proposant de gagner 10% de commission par transfert ;
  • Vous avez reçu un e-mail d'une personne inconnue vous demandant de transférer de l'argent sur votre compte bancaire en échange d'une contrepartie financière ;
  • Vous avez reçu un e-mail d'une personne inconnue vous demandant de remettre de l'argent à un endroit particulier en échange d'une contrepartie financière.

 

N'acceptez surtout pas ces fonds car ils ont sans doute été obtenus de manière illégale.
Sans même le savoir, vous deviendriez la mule financière d'un cybercriminel.

 

Risques encourues :


  • Amende allant jusqu'à 44 748 750 F CFP (375 000 euros) ;
  • 5 ans de prison ;
  • Clôture du compte bancaire.

 

Nous vous recommandons:


  • De ne pas répondre à ces sollicitations ;
  • De ne pas appeler les numéros de téléphone indiqués ;
  • D'en informer le centre d'appels au 40.46.66.66.

 

Banque de Polynésie ne vous sollicitera jamais directement par messagerie électronique pour vous demander vos identifiants bancaires ou numéros de cartes bancaires.

Document Actions